Cet Arc hardi est la partie restante d’une grande grotte qui s’enfonçait dans la montagne. Les flots de la mer agrandirent son ouverture et emportèrent les gravats. Après le soulèvement de l’Île à l’ère paléolithique, la grotte fut soustraite à l’action érosive des vagues et le vent et la pluie transformèrent sa superficie.
De retour de l’Arc Naturel, un grand escalier, qui s’enfonce dans la vallée située au-dessous, mène à la Grotte de Matermania, une caverne naturelle grandiose transformée à l’époque romaine en un nymphée luxueux.
Il existe aujourd’hui peu de restes de murs, revêtus à l’origine de tesselles de mosaïque en pâte de verre et décorés avec des stucs polychromes.
Une fois la grotte dépassée, un sentier pratique, qui serpente le long des escarpements qui longent la mer, mène à la Via Pizzolungo et à la Villa Malaparte (ou "Casa come me") construite sur la Pointe Massullo et continue jusqu’au Belvédère de Tragara, duquel, par la rue du même nom, entre villas, hôtels et jardins fleuris, on rejoint le centre en quelques minutes (durée 1 heure et demie).

Comment y arriver
Depuis Piazza Umberto I, en parcourant les rues Longano, Sopramonte et Matermania ou, depuis Piazza Umberto I, les rue Le Botteghe, Croce et Matermania.
Durée: 30 minutes.