En 1862, Marina Grande apparut à l'écrivain français Maxime Du Camp comme "...une petite plage parsemée de galets et encombrée de bateaux tirés à sec, une file de maisons au toit plat alignées face à la mer...".
Le port étant inexistant, les personnes qui arrivaient étaient obligées de descendre sur la plage, portées à califourchon par les marins. Ce n'est qu'en 1876 que fut construit un débarcadère rudimentaire et il faudra attendre 1928 pour voir la construction d'un premier quai destiné aux opérations de débarquement et d'embarquement.
À la fin du môle actuel, sur piazza Vittoria, se trouve la station du funiculaire pour Capri, la station des autobus pour Capri et Anacapri et le parking des taxis.
À gauche de la place, en continuant par via Cristoforo Colombo, une fois dépassé le "largo Fontana" et le bourg marin, on rejoint le port touristique.