L'église se présente aujourd'hui comme la somme de trois parties distinctes typologiquement et chronologiquement différentes.
La construction de l'église basilicale primitive, construite depuis la partie centrale avec huit colonnes, deux absides et orientée vers l'est-ouest, remonte à la première moitié du Vème siècle après JC et repose sur les restes d'un édifice romain de l'ère républicaine tardive.
Elle fut initialement dédiée à San Severino. Après la mort de San Costanzo (VIIème siècle) et aux alentours du Xème siècle, cette structure, conservée pour au moins un mètre de hauteur depuis le plan de piétinement, fut convertie en forme byzantine à croix grecque et couverte par une voûte en coupole.
Entre 1330 et 1370, cet organisme fut agrandi sur la volonté du Comte Giacomo Arcucci, tout d'abord avec l'ajout du presbytère actuel, greffé sur une série de milieux thermaux romains, puis avec l'ajout du pronaos, tandis que l'entrée fut ouverte sur le front méridional.
En 1928, la surélévation d'une maison canonique modifia la façade réalisée en 1370 et reproduite dans une aquarelle monochrome de 1840 de Giacinto Gigante, artiste napolitain de l'École de Posillipo.
À partir de 987 elle fut le siège épiscopal et fut confiée à un anachorète en 1560, après le transfert de l'évêché auprès de la Cathédrale de S. Stefano.

Comment y arriver
Depuis le port de Marina Grande, emprunter brièvement la via Provinciale Marina Grande (10 min.).
Depuis Capri, piazzetta Martiri d'Ungheria, en taxi ou avec l'autobus de ligne (10 min.), ou depuis Piazza Umberto I, par via Acquaviva, via San Costanzo et via Provinciale Marina Grande (30 min.).