Villa Lysis, également connue comme Villa Fersen s'élève isolée, peu distante des ruines de Villa Jovis, entourée par les Grimpeurs et les cyprès d'un jardin étendu.
La demeure, voulue par le comte français Jacques d'Adelsward Fersen et édifiée en 1905, maintient aujourd'hui encore cette empreinte romantique qui en fait un véritable ermitage enchanté.
À l'origine, elle fut appelée "La Gloriette" mais par la suite, elle prit le nom de Villa Lysis en hommage à Liside, disciple de Socrate et mentionné dans l'un des dialogues de Platon.
Fersen, qui fit partie des habitués les plus excentriques de l'île, eut ainsi l'intention de créer une résidence dans une zone peu fréquentée, dans un lieu romantique sur un rocher à pic sur la mer, avec des arcs et des toits à coupole, illustrant son goût classique.

Les sources d'inspiration de Villa Lysis sont particulièrement hétérogènes : elle s'ouvre au rez-de-chaussée avec un pronaos reposant sur quatre colonnes et précédé d'un grand escalier, imitant un temple classique. Des éléments d'architecture classique émergent à travers l'exèdre et le pronaos d'entrée. Les dorures du salon rappellent Klimt, Olbrich et la "sécession viennoise", et les détails décoratifs de la rampe du grand escalier l'Art Nouveau.
Dans la villa, appartenant aujourd'hui à la Commune de Capri, s'entremêlent et s'harmonisent des éléments tirés de la culture architecturale européenne moderne et de la culture architecturale européenne classique, dans un contexte fascinant et riche en rappels symboliques.

Depuis Piazza Umberto, par via Le Botteghe, Fuorlovado, Croce, Tiberio et Lo Capo.

Villa Lysis
Via Lo Capo
80073 - Capri
Tel. +39 0818386111
www.cittadicapri.it

Horaire
10.00-18.00
Fermé le lundi

Entrée libre